Abou Yssa : « Les Emirats à la portée de tous »

Après deux séjours au Maroc, Abou Yssa, a décidé de s’installer à Ajman avec sa femme et ses deux enfants. Il parle de sa première année comme une année test durant laquelle il a décidé de vivre ce qu’il appelle avec le sourire « les Emirats Low Cost ». 

Avant le départ :

Peux-tu nous parler brièvement de ton parcours ?

Alors, j’ai fait un BTS en commerce international, ensuite j’ai fait une licence en commerce internationale après celle-ci que je suis revenu vers la religion. J’ai commencé à avancer petit à petit. Puis j’ai entendu parler de hijrah, etc. et quand j’ai entendu ces paroles, ça m’a frappé et je suis rapidement parti au Maroc.

J’étais jeune, pas marié donc c’était simple de partir. Je suis parti à l’aventure entre guillemets. J’y suis resté à peu près une année puis je suis revenu en France quelque temps.

Je suis retourné au Maroc en 2019 mais cette fois avec ma femme et j’y ai encore fait à peu près un an et il y a eu le COVID. Au moment du COVID j’ai dû retourner en France pour des raisons familiales et quand j’ai voulu retourner au Maroc, les frontières étaient fermées. J’étais bloqué en France et c’est là que je me suis tourné vers les Emirats.

Et pourquoi avoir pensé aux Emirats plutôt qu’un autre pays ?

Parce que quand je suis parti au Maroc pour la deuxième fois, nous avons commencé à avoir un peu plus de revenus donc nous avons pu mettre un peu d’argent de côté.

Depuis longtemps j’aurais bien aimé venir aux Émirats mais je savais que les Emirats avaient un certain coût. Donc dans cette période nous avons réussi à mettre de l’argent de côté et quand la question du départ s’est reposée, vu que nous avions plus de moyens, je suis venu aux Émirats principalement parce qu’administrativement c’était clair. Au Maroc il n’y a pas vraiment de règle, c’est plus compliqué.

 Ok et comment tu t’es informé pour savoir qu’ici ce serait plus simple ?  

Déjà il y avait le frère de la chaîne followme. Depuis qu’il a créé sa chaîne, je suivais ses vidéos donc depuis ce jour-là on va dire j’ai commencé à me rendre compte que les Émirats ce n’était pas si cher.

Quand le frère de la chaîne followme, qu’Allah le récompense, a donné des informations qui m’ont permis de budgetter, bin j’ai su que ce n’était pas inatteignable. 

Ensuite, quand moi je suis rentré en France la deuxième fois, des membres de ma famille sont venus s’installer aux Emirats donc quand j’ai voulu venir un an après eux, ils avaient toutes les informations. 

Ils m’ont expliqué tout ce qu’ils ont fait, le coût de la vie, etc. J’ai beaucoup parlé avec eux donc ça m’a motivé parce que j’avais toutes les informations dont j’avais besoin par leur biais.

L’installation :

Est-ce que tu peux nous raconter tes premiers mois ici ?

Je suis arrivé en septembre 2021 et de septembre à fin octobre j’étais chez la famille ce qui a été une grande facilité parce que l’hôtel, etc. avec la famille, c’est un budget. Puis surtout de vivre avec eux, ça m’a directement donné des repères par rapport aux magasins, aux dépenses, les coins sympas de Sharjah, les petites plages, etc. Du coup, j’ai commencé les papiers à ce moment-là et début Novembre on a pu emménager wal hamdulillah

Et pour les démarches administratives ?

J’ai tout fait comme la famille, je suis allé dans la même freezone, j’ai ouvert le même type de société, j’ai été jusqu’à cocher les mêmes activités qu’eux… J’ai fait exactement comme eux. Ça me rassurait puisque pour eux, ça avait marché et comme ça à la moindre question que j’avais, ils pouvaient me répondre. Après, il y a eu quelques imprévus par-ci par-là mais ça s’est très bien passé.

Et qu’est ce qui t’a semblé le plus dur en arrivant ici ?

Franchement, il n’y a rien. Si tu parles anglais ou arabe ça va aller in sha Allah, c’est simple. Il se peut que tu perdes quelques jours parce qu’on ne t’a pas donné la bonne information ou que tu n’as pas amené le bon document ou autre mais ça va finir par se régler et on va te donner la bonne information. Tant que tu as l’anglais ou l’arabe, pour moi tu peux tout faire tout seul si ton but c’est juste d’ouvrir une société pour avoir ton visa.

Donc non, pour moi il n’y a rien de difficile, juste d’être prêt à patienter et accepter que des fois tu vas perdre quelques jours par-ci quelques jours par-là.

Le quotidien aux Emirats :

Et que dirais-tu du coût de la vie aux Emirats ?

Pour moi, aux Émirats, il faut deux fois plus qu’au Maroc pour ma famille et mon train de vie. Donc avec une femme et deux enfants. Après, j’ai un train de vie très simple.

Je suis quelqu’un de très simple et j’y arrive. Il y en a qui veulent vivre dans les quartiers un peu chers, moi c’est le contraire, je cherche les quartiers les moins chers. J’ai fait la société la moins chère possible.

Bref, si tu es économe avec ta petite famille, disons que tu auras besoin de deux fois plus qu’au Maroc. Allez, on va dire 2,5 fois plus. Par contre, pour moi c’est moins cher qu’en France.

Pour te donner des chiffres, je considère qu’au Maroc je peux vivre facilement, en dépensant 500 euros par mois, je vivais sereinement. Et aux Émirats, avec ma femme et deux enfants, il me faut à peu près 1200€.

Sachant que tu vis à…

Je vis à Ajman. Je n’ai pas fait tout Sharjah mais au même prix, pour un logement récent j’aurais eu un appartement une chambre à Sharjah et là j’ai deux chambres à Ajman. Après, voilà, je n’ai pas tout vu mais je pense qu’on peut trouver des prix un peu moins élevés sur Ajman

Tu prends en compte l’essence, etc. dans tes 1200€ ?

Oui, je prends en compte toutes les dépenses de base, y compris l’essence.

Au départ, j’ai rapidement trouvé un travail en ligne donc je n’avais pas à circuler et quand je faisais mes recherches d’appartement justement c’était ça dans ma tête. C’est à dire que quand je faisais mes recherches d’appartement, je pouvais être dans n’importe quel type de quartier tant que j’avais ma connexion Internet.

Sauf que petit à petit, j’ai commencé à travailler sur Dubaï. Moi je suis dans l’enseignement, je donne des cours d’anglais en ligne et là il y a une société qui m’a pris pour des cours particuliers chez les gens sur Dubai. Et à partir du mois de mars il y a eu une accélération, j’ai eu plusieurs nouveaux élèves donc à partir de là j’ai dû aller 4 fois par semaine à Dubaï.

Là je me suis rendu compte que si tu dois aller souvent à Dubaï, il vaut mieux s’installer plus près de Dubaï. Je mets 50 minutes en général à l’aller et une heure au retour donc en soi ce n’est pas des temps incroyables pour des personnes qui ont connu la région parisienne par exemple mais ça reste pesant.

Pour revenir sur le budget, est-ce que tes enfants sont scolarisés ? Il y en a qui disent que c’est impossible de vivre à Dubaï et plus largement aux Émirats avec moins de 2000 euros par mois…

Impossible de vivre aux Emirats avec moins de 2000€ par mois ?! En réalité il faut voir ce que t’entends par vivre. Vivre c’est quoi ? Il faut se loger, il faut manger à sa faim toi et tes enfants et il faut pouvoir adorer Allah parce qu’on est venu pour ça… Moi c’est juste ça vivre dans ma tête.

Ensuite, les chiffres que j’ai cités je parle de logement, de nourriture et d’administratif. Pas de l’école parce que mes enfants sont petits, je préfère qu’ils fassent l’école à la maison tant que possible. Pour l’administratif, je parle de ce qu’il faut renouveler dans la freezone, je le mensualise dans mes calculs et voilà. Et pour le logement, je prends en compte un logement dans un quartier qui, effectivement, n’est pas très attrayant.

Je parle pour moi. Je ne dis pas que tu peux vivre aux Emirats avec 1200€ comme la plupart des gens vivent. Par exemple, les résidences avec salle de sport, piscine… Moi dans mon budget il n’y a pas ça.

Moi, quand je suis arrivé, je n’avais pas d’activité. Donc je dis que la personne qui veut s’installer et mettre le moins possible, elle peut vivre avec ce budget-là.

Ceux qui disent ça (impossible à moins de 2000€/mois) ont des habitudes différentes et des dépenses différentes. Un logement à un certain prix… Moi mon logement est à moins de 400€. Peut être qu’ils ont scolarisé un ou deux enfants. Forcément ça fait grimper et c’est normal.

Moi je parle vraiment de quelqu’un qui vient s’installer et qui veut payer le moins cher possible. Moi je suis venu pour explorer et voir la vie sur place donc je tente avec le minimum possible, tu vois ? Mais évidemment que tu ne vivras pas comme beaucoup d’autres personnes avec un budget comme ça mais chacun sa situation, non ?

Demain tu es ingénieur ou je ne sais quel emploi. Tu vis sur Dubaï. Oui, tu vas dire ouais il faut au minimum 2500€ ou 3000€. Tu as l’habitude de faire des sorties où on te demande 45€ par enfant, tu as 3 enfants… Avec un budget de 1200€ tu ne fais pas ces sorties là… Mais il y a tout ce qu’il faut en terme de loisirs gratuits, des plages, des parcs, des activités… Tu peux faire ça tranquillement plusieurs fois dans le mois. Bref, tu as tout ce qu’il faut.

Après, si toi tes sorties c’est le ski, 50€ par personne, l’aquarium 80€ par personne… je dis n’importe quoi. Et que tu fais ça tous les weekends, bin oui, là il te faut au moins 2000€. Moi je parle de gens simples qui vivent simplement. Ils peuvent aisément vivre avec 1200€ avec une femme et deux petits enfants comme moi. Même à Dubaï en se serrant un peu, je ne parle pas des quartiers d’expat mais il y a des quartiers préservés que j’ai visités et tu as des logements 1 bedroom  aux alentours de 550€ par mois.

Oui, tout dépend de la vie que tu mènes…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Hijrah aux Comores : Le choix du pays.

Oui, moi-même je me dis que quand tu viens aux Emirats, c’est aussi pour profiter au quotidien. Quitte à venir dans un pays, autant en profiter. J’en suis conscient, tu ne peux pas venir ici et vivre restreint sur du long terme.

Si c’est pour vivre restreint autant partir dans un pays où, avec les mêmes revenus, tu peux vivre royalement. Donc à la base, ici aux Émirats, on vient pour vivre de cette manière-là mais quelqu’un qui vient s’installer qui veut mettre le minimum sa première année, il peut. Moi celui qui me dit que je ne peux pas me serrer avec 1200€ par mois tout en faisant les causes pour trouver la bonne opportunité,ce n’est pas vrai.

Qu’est-ce que tu penses de l’adaptation de tes enfants à la vie ici ?

Ils sont trop petits en fait pour avoir besoin de s’adapter. Tant qu’ils ont leur mère, leur père, tout va bien wal hamdulillah.

Et plus tard, qu’est-ce que tu aimerais qu’ils tirent de leur vie ici ?

Les langues, j’aimerais qu’ils ressortent d’ici en parlant 3 langues. Si je les mets à l’école, ce sera pour les langues. Si on ne trouve pas l’école qui convient on se concentrera sur le religieux via des centres où l’accent est mis sur le quran et en parallèle l’école à la maison in shaa Allah. Les langues toutes seules peuvent te faciliter beaucoup de choses, et également un petit bagage religieux. Qu’ils aient une bonne culture islamique.

Qu’est-ce qui te plait le moins dans ta vie aux Emirats ?

Bah franchement, ici j’ai trouvé ce que je voulais. J’étais bien préparé donc il n’y a rien qui m’a surpris, le climat reste difficile l’été mais tout est adapté pour ne pas trop en souffrir wal hamdulillah.

Ok et qu’est-ce que tu aimes le plus ?

La facilité qu’il y a pour pratiquer sa religion. Après le cadre pour les femmes également. Moi j’ai vécu au Maroc et on va dire que ma femme se sent mieux ici. Elle se sentait bien au Maroc wal hamdulilah mais ici la société est tournée vers le respect des femmes et la facilité envers les femmes. Les lieux réservés aux femmes, les files d’attente réservées aux femmes, les endroits où elles sont prioritaires…

Est-ce qu’il y a un endroit que tu aimes particulièrement ?

Il y a une petite plage à côté d’Ajman que j’aime beaucoup. C’est la plage d’Al Hamriyah. Une petite plage tranquille. Bon, il y a du monde le weekend mais à un moment j’y allais beaucoup en semaine et il n’y avait pas grand monde.

 

Vie professionnelle et conseils :

Est-ce qu’il y a un lien entre la société que tu as créée et ton activité ici ?

Non, il n’y a pas de lien. La société c’était vraiment pour les papiers. Et mon activité a été facilitée par mon niveau d’anglais et mes expériences dans l’enseignement. Après on verra par la suite si j’exploite l’entreprise mais dans un premier temps fallait faire les causes les plus rapides et j’ai rapidement eu des pistes dans l’enseignement wal hamdulillah.

Et quelle est la différence entre être professeur ici ou ailleurs ?

Pour l’activité en ligne, ça ne change rien. Quoique si j’avais été au Maroc, ça m’aurait suffi pour vivre largement. Mais ici j’ai dû faire les causes pour trouver un complément.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui veut trouver du travail aux Emirats ?

Ici, il faut qu’elle compte combien il lui faut pour venir s’installer ici et voir ce qu’elle a. Si elle a assez ou peut économiser assez pour tenter tout en ayant une porte de sortie vers un pays muslim si ça ne fonctionne pas, alors faut tenter. Par contre, si elle tente en sachant que si ça ne fonctionne pas c’est retour en France alors faut aller dans un autre pays que les Emirats. Parce que le but ce n’est pas les Emirats c’est la Hijrah.

Moi c’est ce que j’ai fait, j’ai compté qu’il me fallait telle somme pour l’installation et telle somme pour une année et je savais qu’au pire je pourrais me retourner et aller ailleurs en terre d’islam alors j’ai tenté et j’ai investi la somme que j’avais sur les Emirats.

Après, si elle peut venir avec de l’expérience ou des diplômes c’est mieux pour trouver un travail.

Moi, en soi, je donne des cours particuliers, je ne suis pas dans une entreprise. Mes papiers tout ça c’est moi qui les ai faits…

Ici, si tu n’as pas de diplôme, tu n’as pas d’expérience et que tu veux travailler dans les « petits » métiers c’est très difficile. Parce qu’ici ils prennent des gens qui acceptent des très petits salaires. Soit tu as de l’expérience et des diplômes soit tu crées ta propre boite pour venir ici en général.

Quel conseil donnerais-tu à ceux qui hésitent encore à faire la Hijrah aux Emirats en se disant que c’est trop cher ?

Je leur dirais que je me disais la même chose. Mais j’ai vu par moi-même qu’il y a différentes façons de vivre aux Emirats. Et c’est vrai que la plus répandue et la plus connue, c’est celle qu’on voit sur les réseaux sociaux ou juste qu’on entend… je ne parle pas des influenceurs mais du commun des musulmans… c’est une famille installée à Dubaï, bonne petite voiture, qui montre des sorties presque tous les weekends… Et cette vie-là nécessite un budget.

Mais moi, je vis ici comme je vivais au Maroc. Même le quartier où je suis me fait penser au Maroc. Pas de bling bling, beaucoup de sable, des petites mosquées autour… En fait, dans ma vie de tous les jours c’est exactement comme le Maroc sauf que je suis aux Emirats.

Donc je dirais à ces frères qui hésitent, venez voir sur place. Après si tu as des moyens et que tu veux te faire plaisir, ce n’est pas interdit. Ici tu peux vraiment te faire plaisir après il y a des gens qui ont moins de moyens et qui veulent une vie très simple.

Tu peux vivre ici sans jamais voir Dubaï… Ça dépend de ton travail mais c’est possible. Si tu vis à Sharjah ou Ajman, tu as tout ce qu’il te faut. Des zoos, des aquariums, des mall… Il y en a dans tous les Emirats. Vivre aux Emirats ce n’est pas forcément vivre à Dubaï.

Qu’on se comprenne bien, si demain tu as 2 ou 3 fois plus de moyens qu’aujourd’hui par la grâce d’Allah et aucun besoin d’aller à Dubaï pour travailler, à quoi ressemblerait ta vie aux Emirats ?

Je ne me suis pas vraiment posé la question… Je te dirais Sharjah dans un petit quartier tranquille, une résidence un peu plus intéressante pour la famille, c’est tout. Moi, je donne des cours dans les beaux quartiers de Dubaï et j’ai compris en y allant que je ne veux pas vivre dans ces endroits.

Même pour les enfants, même si j’avais tous les moyens nécessaires, je ne les mettrais pas à l’école… Enfin, jusqu’à leurs 6 ans. On peut leur faire l’école à la maison donc en attendant je les mettrais que dans une école pour le religieux. Et ensuite à la maison on leur ferait nous-mêmes l’école « à la française » avec sa mère ou moi ou même un professeur particulier.

Après, attention, je parle beaucoup de Dubaï mais c’est beaucoup mieux que la France. Il n’y a pas photo. Et à Dubaï aussi il y a des quartiers plus préservés et moins touristiques. Et dans tous les cas, le pire quartier de Dubaï niveau quotidien religieux reste meilleur que le meilleur quartier de Paris ou de France !

Est-ce que tu as quelque chose à ajouter pour les frères et sœurs ?

Je dirais que le plus important c’est de faire la Hijrah. Si elle peut le faire ici tant mieux. Je dirais aux frères et sœurs de trouver l’endroit où ils sont le plus facilités et de partir efficacement et le plus rapidement possible. Si par exemple pour aller au Maroc il faut telle somme et dans un autre pays il faut trois fois plus et que pour avoir trois fois plus il faut attendre 5 ans, alors je leur dirais partez au Maroc. Et ça n’empêche pas par la suite, une fois que les moyens sont là de partir vers l’autre destination si on le souhaite.

Moi, je suis passé par le Maroc et après plein d’épreuves, Allah m’a facilité. Peut-être que si j’étais resté en France en voulant économiser des années uniquement pour les Emirats, peut-être que là je serais encore en France !

En dehors de l’Arabie Saoudite, je pense que les Emirats pour la plupart des gens c’est l’idéal si tu as les moyens. Après si tu n’as pas les moyens, fais les causes et pars ailleurs. Il y a des pays où tu vis très bien sans avoir besoin d’énormément d’argent. Il faut invoquer Allah et faire les causes. Quand on veut quelque chose, on fait les causes. Qu’Allah nous facilite tous.

Amine

Connaissez vous le livre « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études » ? Ce best-seller vous apprend comment s’affranchir du système éducatif français et devenir un entrepreneur à succès, libre et indépendant.

Laisser un commentaire