8 faits montrant l’importance de l’islam aux Emirats

L’islam est évidemment la religion officielle des Emirats Arabes Unis comme le rappelle la constitution « L’islam est la religion officielle de la Fédération (…) et la langue officielle de la Fédération est l’arabe ». C’est donc à juste titre que la religion musulmane joue un rôle prépondérant dans le quotidien des habitants. Les lois locales ainsi que les mœurs et habitudes du quotidien sont grandement influencées par un islam sunnite dépourvu d’innovations manifestes et où les savants de la communauté tel que Cheikh Aziz Farhan (qu’Allah le préserve) sont connus, respectés et honorés.

Voici donc 8 faits que l’on peut relever pour souligner le poids de l’islam aux Emirats Arabes Unis :

  • Le conseil suprême des affaires islamiques (CSAI) :

Le conseil suprême des affaires islamiques est un organe d’état créé en 1997 dans le but de superviser les affaires religieuses du pays et promouvoir les valeurs de l’islam. Composé de membres qualifiés dans les différentes sciences de l’islam, le CSAI a pour principales missions l’encadrement des mosquées, centres culturels et écoles religieuses, l’émission de fatwa ou encore de conseiller le gouvernement sur les questions liées à l’islam dans le pays.

  • Les lois et mœurs :

Si le pays prône l’ouverture afin d’attirer les étrangers, il n’en reste pas moins que certaines choses sont totalement interdites ou très encadrées ou tout simplement mal vu compte tenu du poids de l’islam dans le pays. On peut citer entres autres la consommation d’alcool qui est strictement interdite dans l’émirat de Sharjah et tolérée sous conditions dans certains lieux dans les autres Emirats. Ou encore les tenues immodestes qui officiellement ne sont pas autorisées, dans les faits c’est plutôt selon les lieux et endroits, n’est-ce pas… Pour finir, on peut parler du fait qu’insulter ou manquer de respect à l’islam est considéré comme un crime dans le pays !

  • Les mosquées :

Les mosquées sont évidemment des symboles visibles de la place de l’islam dans un pays. Et autant dire qu’elles sont très visibles aux Emirats. En effet, il y aurait plus de 10 000 mosquées et salles de prière à l’intérieur du pays. Outre l’adhan, c’est toute la prière qui est entendue dans les haut-parleurs au quotidien.

De plus, les mosquées des Emirats sont pour la plupart des œuvres d’arts architecturales dont le fer de lance est évidemment la grande mosquée Cheikh Zayed d’Abu Dhabi. Mais on peut citer également la grande mosquée Cheikh Zayed de Fujairah ou encore la grande mosquée de Sharjah.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  5 clichés sur les Emirats
  • Le mois de ramadan :

Le mois de ramadan est un mois béni exceptionnel durant lequel il appartient à tous musulmans d’œuvrer plus que d’habitude afin d’en tirer un maximum de profits. Mais pour œuvrer plus que d’habitude, il faut plus de temps. Aux Emirats, le ramadan débute avec deux semaines de vacances pour les écoliers et étudiants, les horaires des travailleurs sont aménagés, la capacité des mosquées augmentée en extérieur, des programmes spécifiques (conférences de savants, invitations d’imams, etc.) sont mis en place. Bref, le mois de ramadan est effectivement un mois différent dans le calendrier musulman et donc émirati.

  • Les noms de rue et la signalisation :

C’est symbolique mais tout de même plaisant de marcher/rouler dans une rue au nom d’Omar Ibn Al Khattab, s’arrêter à une station de métro Abu Bakr As Siddiq ou encore observer un hadith du prophète devant l’entrée d’un parc. Cela est tout à fait possible puisqu’il s’agit d’exemples issus directement des Emirats.

  • Le halal :

Fini de se demander si la viande est halal ou pas. Il n’y a que ça dans les magasins, supermarchés, restaurants, etc. Tout est halal. L’effort est pour ceux qui cherchent du porc ou autre viande interdite dans la plupart des Emirats mais que l’on peut trouver notamment à Dubaï (à ma connaissance mais je n’ai pas cherché hein…).

  • Le week-end et les eids :

Depuis janvier 2022, le week-end qui était initialement vendredi et samedi est passé à samedi et dimanche mais le vendredi reste cependant un jour assez léger en règle générale. L’émir de Sharjah a quant à lui décidé de garder le vendredi comme jour non travaillé. Par conséquent, dans l’émirat de Sharjah, le week-end est de 3 jours pour le secteur public. De plus, la Eïd est évidemment un jour férié mais également les 3 jours qui suivent. Et oui, on ne rigole pas avec les fêtes de l’islam.

  • L’islam dans les écoles :

Peu importe le cursus que suivra votre enfant aux Emirats (Arabe, British, Américain, Français…), la présence de l’islam sera palpable soit par l’apprentissage de la langue arabe et de la culture locale, soit par des cours religieux concrets tel que l’apprentissage du coran. Inutile de parler des évidences comme le voile ou la prière qui sont bien entendus autorisés au sein des établissements pour élèves et employés.

En conclusion, l’islam joue un rôle primordial dans la vie aux Emirats et cela sur bien des aspects. Cheikh Ar-Rouhayli (qu’Allah le préserve) disait lors d’une de ses assises à Dubaï que le monde musulman envie les habitants des émirats, un pays où les gouverneurs sont aimés du peuple et où le peuple est aimé du gouverneur mais également et surtout un pays où les savants ne se cachent pas pour appeler à l’islam authentique et où les frères ne craignent rien dans son suivi et son application. Qu’Allah préserve ce pays.

Laisser un commentaire