La scolarisation aux Emirats :

La scolarisation aux Emirats, voilà un sujet très important pour les familles lors d’une expatriation. D’autant plus que l’enseignement aux Emirats n’est pas gratuit.

Le choix n’est donc pas à prendre à la légère puisque les enfants passent une grande partie de leur temps à l’école et ce point est parfois l’une des principales motivations lors de la Hijrah.

Voyons donc ensemble quelques éléments d’informations sur l’éducation et les écoles aux Emirats.

Quel cursus choisir ?

La première chose à souligner est que l’école publique et gratuite est réservée aux Emiratis. Par conséquent, vous devrez obligatoirement opter pour une école privée.

Une multitude de cursus s’offre à vous puisqu’il existe aux Emirats des écoles arabes, british, américaines, françaises, indiennes, etc. Notez cependant que l’anglais, l’arabe et la culture locale seront toujours enseignés à un certain niveau peu importe le cursus choisi.

  • Cursus arabe : Le principal intérêt de ce cursus est la langue : l’arabe. C’est le cursus idéal pour de futures études religieuses ou en rapport avec l’enseignement de cette langue. L’arabe est la langue officielle d’un peu moins de 30 pays dans le monde (même si les dialectes diffèrent), c’est la 5ième langue la plus parlée au monde (juste devant le français) mais surtout c’est la langue de notre religion.
  • Cursus américain et british : Attention, ces deux cursus sont très différents et il est préférable de ne pas s’amuser à passer de l’un à l’autre durant la scolarisation de vos enfants. Le principal intérêt de ces cursus est l’ouverture internationale et la qualité de certaines écoles. L’anglais est la langue la plus parlée au monde et aux Emirats. Sortir d’un enseignement de qualité d’un cursus british ou américain c’est l’accès à de grandes études des sciences mondaines et une belle carrière professionnelle in sha Allah.
  • Cursus français : Ce cursus pourrait être préférentiel et peut être inévitable pour un enfant en fin de scolarisation dans le but de ne pas trop le pénaliser à l’approche de ses examens, et c’est Allah qui facilite à qui Il veut. Autrement, l’intérêt religieux est proche d’être nul, l’intérêt international est moins grand que celui des cursus anglophones et même pour l’ouverture culturelle cela n’a pas trop de sens puisque l’expatriation est l’occasion de complètement devenir bilingue ou trilingue. De toutes façons, votre enfant parlera certainement français avec vous. Le choix de ce cursus aux Emirats pourrait s’expliquer pour une famille envisageant de partir dans un pays musulman-francophone. Le français est tout de même la 6ième langue la plus parlée au monde. Elle est l’une des langues officielles ou une langue très utilisée dans 15 pays à majorité musulmane (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Comores, Côte d’Ivoire, Djibouti, Guinée, Liban, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Tunisie).

Coût et inscription :

Les frais de scolarité :

Le coût des écoles varie selon le cursus et la réputation de l’établissement. Si l’Etat cadre les tarifs afin qu’il n’y ait pas d’excès, les écoles les plus prisées peuvent coûter jusqu’à environ 30 000€ l’année (par enfant) quand les plus accessibles ne seront qu’à 2 500€ l’année (par enfant). Les tarifs sont négociables et peuvent être revus à la baisse si vous y inscrivez plusieurs enfants. Comme pour la location d’appartement aux Emirats, vous serez invité à payer en plusieurs fois, en moyenne le paiement se fait en trois fois.

En plus des frais de scolarisation et d’inscription, il faut ajouter le coût des uniformes (obligatoires dans quasiment tous les établissements), les repas, les activités extra-scolaires ou encore le transport en commun si besoin.

La note devient vite assez salée et ne va qu’en « s’aggravant » puisque les frais augmentent selon l’âge. Il est donc moins cher d’inscrire un enfant de 4 ans qu’un adolescent de 17 ans.

Ce système a le mérite d’engendrer une certaine exigence des parents puisqu’au final l’éducation est ici une prestation. Plus tu payes, plus tu es exigeant sur la qualité de l’enseignement et plus tu suis ton enfant. Normalement, ça devrait donner de bons résultats.

Pour découvrir mon entretien avec Mehdi, instituteur à l’école française, cliquez ici.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Hatta :

Note positive : il est possible pour les salariés de négocier la prise en charge totale ou partielle des frais de scolarité de leurs enfants. Cela fait partie du « package » à définir dans le contrat de travail.

Autrement, les écoles en ligne peuvent être une alternative très accessible et tout de même qualitative.

L’inscription :

L’inscription peut se faire via un cabinet de services pour les résidents qui aura alors un rôle d’intermédiaire entre vous et l’école. Le cabinet se chargera de constituer les dossiers d’inscription, de demande de bourse, de transport, etc.

Sinon, vous pouvez directement contacter l’école et/ou aller sur place.

Parfois, des tests d’anglais et/ou d’arabe et/ou de mathématiques doivent être passés par l’enfant selon l’école et l’âge. Pas de panique, des retours que j’ai et de ce que j’ai compris, plus l’enfant est jeune plus ce sera juste symbolique pour définir son niveau et pour les plus âgés, juste avec un peu de préparation ça devrait le faire in sha Allah. 

Bourse et écoles françaises :

Il est possible d’obtenir une bourse de l’Etat français pour le paiement des frais de scolarisation aux Emirats.

Voici les 4 principaux critères d’éligibilité :

  • Être inscrit au consulat général de France des Emirats Arabes Unis,
  • Présenter la situation financière de la famille (pour justifier l’attribution ou non de la bourse),
  • Que l’enfant concerné ait au moins 3 ans (tout en sachant que l’aide ne va que jusqu’en terminale),
  • Inscrire l’enfant dans une école française relevant de l’AEFE (Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger).

Il vous faudra donc constituer un dossier complet avec toutes les pièces justificatives à remettre sur rendez-vous au consulat. Deux sessions d’examen ont lieu, l’une au début de l’année civile et l’autre au début de l’année scolaire (pour les familles arrivées sur le territoire après la première session). Chaque année le dossier est à renouveler.

Pour plus d’informations, allez sur le site du consulat.

Liste des écoles françaises :

Il existe des établissements français reconnues par l’AEFE seulement dans 3 des 7 Emirats à savoir Abu Dhabi, Dubaï et Sharjah.

Ci-dessous, la liste des écoles françaises aux Emirats, leur niveau d’enseignement et leur site internet pour plus de renseignements :

  • Lycée Louis Massignon à Abu Dhabi :

Enseignement de la petite-section à la terminale

Site internet ici

  • Lycée français Théodore Monod à Abu Dhabi :

Enseignement de la petite section à la terminale

Site internet ici

  • Lycée français international Georges Pompidou à Dubaï et Sharjah :

Enseignement de la petite section à la terminale avec 3 établissements (Oud Metha – Dubaï : uniquement la maternelle ; Sharjah : maternelle-primaire ; Academic City – Dubaï : primaire-lycée)

Site internet ici

  • Lycée français international AFLEC à Dubaï :

Enseignement de la petite-section à la terminale

Site internet ici

  • Lycée Libanais francophone privée de Dubaï :

Enseignement de la petite-section à la terminale

Site internet ici

  • International Concept for Education à Dubaï :

De la petite section à la 5ième

Site internet ici

  • Lycée Jean Mermoz à Dubaï :

De la petite section à la 5ième

Site internet ici

Edarabia, votre meilleur ami pour choisir l’école de votre enfant :

Edarabia est un site international répertoriant pas mal d’informations sur différents pays dans le monde.

Vous y trouverez donc dans la rubrique « School » en choisissant comme pays « UAE » l’ensemble des écoles présentes aux Emirats avec toutes les informations utiles (présentation de l’école, adresse, site, cursus, coût…) mais aussi et surtout le rapport et la note que leur a attribué le ministère émirati en charge de l’éducation. 

Le site est très bien fait et vous pouvez affiner vos critères par émirat, cursus ou encore prix afin de voir uniquement ce qui correspond à vos attentes, c’est royal.

Cliquez pour pour aller sur le site d’Edarabia.

Ce qu’il faut retenir de la scolarisation aux Emirats :

  • L’école publique est réservée aux locaux,
  • Il existe différents cursus (arabe, américain, british, français, etc.),
  • L’arabe, la culture locale et l’anglais seront enseignés, dans une certaine mesure, peu importe le cursus,
  • Les frais de scolarité varient grandement d’une école à l’autre,
  • Il est possible pour les salariés d’inclure la prise en charge totale ou partielle de la scolarisation des enfants dans leur contrat de travail,
  • Les écoles en ligne peuvent être une alternative pour un coût plus raisonnable,
  • Il est possible de bénéficier d’une bourse pour les écoles françaises,
  • Edarabia est un site vous donnant toutes les informations dont vous avez besoin sur chaque école aux Emirats.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si cet article vous a été utile.

Un commentaire

Laisser un commentaire