Al Ain

Al Ain est la principale ville de l’Emirat d’Abu Dhabi après la capitale Abu Dhabi. Avec ses 800 000 habitants, cette oasis est la quatrième ville des Emirats devant les capitales régionales d’Ajman, Umm Al Qaiwain, Ras Al Khaimah et Fujaïrah. Elle est située à l’est du pays à la frontière d’Oman, à environ 150km d’Abu Dhabi et autant de Dubaï.

Positionnée en plein désert, Al Ain est historiquement et culturellement une ville de premier plan au sein de la fédération. Encore aujourd’hui, elle est la ville comptant la part de citoyens émiratis la plus importante du pays avec plus de 30% contre par exemple 9% dans la capitale. La zone est habitée depuis 4 000 ans et elle est le fief et lieu de naissance du père de la nation, Cheikh Zayed Al Nahyane.

Son climat est désertique et sec battant des records de chaleur régulièrement. Cela n’empêche qu’elle est prisée des locaux car beaucoup d’émiratis d’Abu Dhabi y ont une seconde demeure pour y séjourner durant les week-ends et les vacances. La ville compte également de nombreux visiteurs puisque le tourisme y est en constante augmentation.

Les activités à Al Ain :

La ville n’a pas à rougir de ses offres culturelles et/ou de loisirs. En effet, Al Ain n’a pas grand-chose à envier aux villes d’Abu Dhabi, Sharjah ou Ajman. Voyons ensemble les incontournables de celle qui est surnommée « la source » ou « la ville jardin ».

L’oasis d’Al Ain :

C’est le premier site des Emirats à avoir été classé dans le patrimoine mondiale de l’UNESCO. Cette gigantesque oasis est composée de centaines de fermes et plus de 147 000 palmiers de 100 espèces différentes ! C’est tout simplement un lieu grandiose et magnifique où la modernité est au service de l’histoire puisque dès l’entrée du site des vidéos interactives vous en apprendront davantage sur les méthodes d’agriculture et les travaux réalisés dans l’oasis.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Abu Dhabi

La montagne de Jebel Hafeet :

Si vous aimez les aventures en plein air, Jebel Hafeet est fait pour vous. Du haut de ses 1 240 m, c’est l’une des plus grandes montagnes du pays. Son sommet, accessible en voiture, offre de splendides paysages et la possibilité de faire des randonnées à pied ou en VTT.  

Le centre des arts d’Al Qattara :

Ce lieu a initialement été conçu pour surveiller la palmeraie. Ainsi, ce qui était à l’origine un fort est aujourd’hui un lieu familial pour qu’artistes et amateurs d’arts puissent exercer et contempler des œuvres variées aux auteurs tout aussi différents. 

Le Zoo d’Al Ain :

Comme souvent à Al Ain, le projet fut à l’initiative du Cheikh Zayed Al Nahyane. Au départ, l’objectif était d’augmenter la protection des Oryx exclusivement. Aujourd’hui, le zoo accueille plus de 4 000 animaux différents et propose des animations et des expositions. Un lieu idéal pour les familles.

Le Parc archéologique de Hili :

Un saut 2 000 ans avant Issa Ibn Maryam (Jésus-Christ), sur lui la paix, ça vous dit ? Le parc archéologique de Hili, également inscrit au patrimoine de l’UNESCO, est la plus ancienne preuve connue d’une vie villageoise sédentaire aux Emirats. Les passionnés d’Histoire pourront y voir des tombeaux anciens mais aussi des objets datant de l’âge de bronze.

Hili fun city :

Le plus ancien parc d’attractions des Emirats vous propose des patinoires et une vingtaine de manèges pour passer des moments inoubliables en famille ou entre amis.

On n’a pas évoqué le parc d’activités en mer Wadi Adventure, le palais du Cheikh Zayed, le marché de chameau d’Al Ain qui est le plus grand du pays, le fort d’Al Jahili ou encore celui de Qasr Al Muwaiji et d’autres activités sur Al Ain… Vous l’aurez compris, Al Ain est plus qu’une simple ville au milieu du désert connue pour un ou deux spots sympas. Non, Al Ain est plutôt une grande ville incontournable lorsqu’on se penche réellement sur les Emirats.  La ville mérite certainement un article traitant de la Hijrah tant elle dégage du charme et de l’authenticité.

Alors, êtes-vous séduit par Al Ain ? Dites-le-moi en commentaire.  

Laisser un commentaire